Investir dans l’immobilier locatif avec la loi Pinel

Des loyers et une réduction d’impôt cumulés, voici ce que propose la loi Pinel, sous certaines conditions bien sûr. Mais dans quelle mesure ce dispositif est-il intéressant pour vous, contribuable français ?

Les règles de la loi Pinel

La loi Pinel exige, pour que vous bénéficiiez d’une réduction d’impôt, que vous achetiez un logement neuf et que vous le proposiez à la location à titre de résidence principale non-meublée. Qui plus est, sur une période de 6, 9 ou 12 ans. Sur toute la durée de cet engagement, vous percevrez une réduction d’impôt proportionnelle à votre investissement de départ.

En même temps, vous récoltez des loyers, puisque c’est uniquement dans l’immobilier locatif que vous êtes autorisé à investir en loi Pinel. Ces loyers sont encadrés, c’est-à-dire que des plafonds de montant sont imposés dans chaque zone du territoire éligible au dispositif.

En fonction des loyers mensuels escomptés multipliés par le nombre de mois sur les années de l’engagement locatif et de la réduction d’impôt que vous pourrez ajouter, vous déterminerez un rendement locatif, lequel justifiera ou non que vous investissiez en loi Pinel.

Les avantages

Investir loi Pinel

En effet, si le rendement locatif de votre logement Pinel est optimal, vous allez pouvoir rembourser votre emprunt bancaire au terme de la période de défiscalisation. Ainsi, vous devenez propriétaire avec peu ou pas d’apport. Vous limitez en tout cas considérablement votre effort d’épargne. Qui plus est, les zones Pinel sont constituées de villes où trouver des locataires ne devrait pas poser de problème. Ainsi, vous êtes assuré de conserver votre avantage fiscal, celui-ci étant dépendant de l’occupation de votre logement.

Autre avantage, comme vous devez acheter un logement neuf écoresponsable, vous placez votre argent dans un bien de qualité que vous pourrez facilement revendre ou habiter après la période de défiscalisation.